Le Chœur des Chroniqueurs

Retour à la Une
[701]

Encor une minute.
« Ça n’est pas parfaitement cuit », comme dit Antoine.

 

Le Chœur des Chroniqueurs

Claire peint
Fleur Film
Artaud revient
Eden au paradis
La note bleue de PM
Moumine existe
Louis ose
Le gaillacois
Monick l'écrivaine
Steve grave
Monsieur de La Fontaine
Tout dit, dit Camille
Grock fait encore rire
R de rien
Les dissonances de Wolfi
Milie filme
Quitter Brel
Robin de Brel
Vladimir Vissotsky
Iako et Caillou chantent
Marionnette en colère
L'Obscure
Tar ta gueule à la récré : 
Sacha prudent, Antoine do Brasil, Marin de Haute Mer et Benoît danse, des enfants
Monsieur Gilles de Lafinance
L'art selon Matthieu
Rama Krishna
Eschyle dit que
Les lumières de Chloé
T.A
Rosanne parfaite Albion
Anny se confit
Céline crache bien
Mamy Traillette-en-Occitan
Nise a gauche toute
François capable de tout
MarxiMum
Sophie, le bébé révolutionnaire
Arabe il l'est
Mots passant
Angela Davis
Ce petit con, le Petit Prince
Les Nine
Le conteur de Qantas
Mandela poing levé
Nico tatoo
Engels-L'"Ange"
Marie-La-Créole
Le monde des Non-A
Le cri de Jules
Les Tables de Victor
Alain caméra au poing
Polo le paoliste
Van Gogh écrit
Bobo spiruline
Aragon coco
Les maisons d'Etienne
Brèves de Bistrots
Rimbo
La Chouette Hegel
Marine Foot
Mein Kampf
Gandhi grandit
Pascal, le marathon en chantant
Krasu avec ma casquette
Bernard de Londres
Denis illustre
Watteau va
Paulo l'homme de l'ombre
Fathi la kabyle
Noëmi sans chroniques
Vale vidéo

 

Soit 66 chroniqueurs, billettistes, éditorialistes, pamphlétaires, localiers, rubriquards, feuilletonistes, polémistes et spécialistes des chiens écrasés. Soit 50 hommes et 16 femmes. La parité n’est pas respectée. L’équipe de R.net va y remédier au plus tôt.

 

R.net suit Riochet.com

En 2002, Riochet lançait Riochet.com. Il interrompt cette publication en 2015. Après ces 13 ans d’existence, elle comptait plus de 5000 pages, plus de 2500 photos, illustrations et plus de 40000 visites uniques. R.net reprend ce flambeau.

NDLR

Riochet.net est à la recherche de partisans : le magazine nomme ainsi tous ceux qui ne « collaborent » pas mais qui sont en effet de vrais partisans, participants et partiaux.
N’hésitez pas à prendre contact avec n’importe quel membre de l’équipe.
Les « écrivains » sont bien sûr les bienvenus mais aussi les photographes, illustrateurs, peintres, dilettantes d’un autre genre, musiciens, artistes en tout genre, enfants, infographistes y compris donc tout particulièrement les vidéastes. Le magazine adore cette image qui bouge et qui vient des Lumière.
On signale aux âmes sensibles que Riochet.net, sans un sou, n’accueille que des bénévoles au grand cœur, partisans.
Les bilinguistes et polyglottes sont particulièrement recherchés.
Cette « start-up culturelle et laïque » ambitionne toutefois de parvenir, le jour du Grand Soir, à trouver une poule aux œufs d’or ou un âne de Buridan qui dégagerait une fortune colossale permettant de défrayer (sans les effrayer) tous les partisans.
Un observateur attentif et scrupuleux se rendrait compte que tout ce petit monde réunit des personnes âgées de 5 à 85 ans. Ici nul conflit de générations. La direction est âgée entre 54 et 85 ans. Il y a là dedans pourtant un petit jeune de 30 ans que ces vieux chnoques ont réussi à pécho : c’est ce pauvre Steve, que la chose amuse au plus haut point.
Dans ce multivers (car le numérique n’est pas un univers), cette start-up culturelle et laïque montre qu’il semble que cela est possible.
Les partisans nomment cela entre eux le chant du colibri.